top of page
Rechercher
  • aurvdw

Une kinésithérapeute sexologue?



Cela a commencé comme une évidence. Je recevais des patientes douloureuses lors des rapports sexuels en rééducation abdomino-pelvienne. Certaines consultaient pour ce motif, d'autres le confiaient doucement après quelques séances en post partum. Même si je savais que je pouvais les aider en kinésithérapie, ma plus grande crainte était d'être maladroite dans ma communication thérapeutique. Ecouter et accueillir sont certainement mes meilleurs alliés mais je sentais que je pouvais faire plus et offrir davantage d'outils dans nos échanges aussi. Pour avoir pratiqué huit ans en kinésithérapie respiratoire auparavant, j'ai pu constater que la périnéologie est probablement LE domaine où informer, expliquer et conscientiser peut résoudre déjà bien des problèmes. Combien de patientes me sont revenues après 3 séances: "Je n'ai plus de fuites urinaires?! C'est possible ça?" Oui c'est possible. Il faut parfois peu en périnéo. Mais "peu" cela peut aussi être une parole malheureuse qui défait.

Alors je me suis inscrite à une première formation "Harmonie et santé sexuelle" (SFER). Ce fut le déclic. J'étais passionnée. Cela complétait parfaitement mon offre de soins, mon approche holistique. Et c'est tout naturellement que j'ai enchainé avec le certificat universitaire en sexologie à l'UCL.

Depuis j'offre un espace séparé de la kinésithérapie dédié à la parole en sexologie. Bien évidemment, mes patient.e.s le savent, les deux casquettes se croisent. Comment accueillir un.e patient.e en kinésithérapie sans laisser place à la parole? Comment parler sexualité sans questionner le corps? Impossible. Mais l'approche ne sera pas la même et l'intention de la/du patient.e non plus. Je suis donc heureuse de pouvoir proposer les deux espaces distincts.

Kinésithérapeute sexologue. Un accompagnement pour le corps et l'esprit.

162 vues0 commentaire

Comments


bottom of page